Outils pour utilisateurs

Outils du site


documentation:linux:fedora:launch-gparted

Lancer Gparted (sans être root)

Quand on est sous Fedora, si l'on souhaite lancer Gparted (avec notre utilisateur classique), on a un message nous incitant à le lancer en étant root.

Il existe une alternative (sans utiliser sudo ou doas 1)) !

On va créer une règle pour polkit. Normalement il est déjà installé si vous utilisez un gestionnaire de bureau tels que GNOME, Xfce, KDE, etc.

Dans la règle ci-dessous, « j'accorde » ce droit uniquement à un seul utilisateur (je suis le seul sur cet ordinateur). Mais on peut préciser un groupe (ceci ce fait à l'aide de la méthode isInGroup () 2)).

On place ce fichier dans /etc/polkit-1/rules.d/.

10-gparted.rules
/* Allow to run Gparted without authentication */
polkit.addRule(function(action, subject) {
        if (action.id == "org.fedoraproject.pkexec.run-gparted" && subject.user == "olivierd") {
                return polkit.Result.YES;
        }
});

Il faut bien sur remplacer “olivier” par votre vrai utilisateur. Si on utilise la méthode isInGroup (), voici ce que la règle donnerai :

10-gparted.rules
/* Allow to run Gparted without authentication */
polkit.addRule(function(action, subject) {
        if (action.id == "org.fedoraproject.pkexec.run-gparted" && subject.isInGroup("users")) {
                return polkit.Result.YES;
        }
});

Il n'y a rien à relancer, c'est pris automatiquement en compte par polkitd.

1)
C'est sudo fait par les développeurs de OpenBSD.
2)
Pour plus de détails, consultez la documentation.
documentation/linux/fedora/launch-gparted.txt · Dernière modification: le 04-12-2018 à 17h58 (modification externe)