Outils pour utilisateurs

Outils du site


documentation:linux:fedora:dnf-upgrading

Passer d'une version N à N+1 en ligne de commande

On peut également réaliser ce processus avec l'utilitaire, GNOME Software (ou Discover si on utilise le gestionnaire de bureau Plasma).

Faites une sauvegarde de vos données les plus importantes !

Tout d'abord, être sûr, que le système est bien à jour :

# dnf upgrade --refresh

Faites une sauvegarde de vos données les plus importantes !

Installez le plugin dnf-plugin-system-upgrade :

# dnf list dnf-plugin-system*

Si vous obtenez une ligne qui ressemble à ceci, il faut l'installer:

[...]
Paquets disponibles
dnf-plugin-system-upgrade.noarch

# dnf install dnf-plugin-system-upgrade

Maintenant, on peut commencer la mise à jour (on télécharge les paquets dans un premier temps).

# dnf system-upgrade download --releasever=32

Dans l'exemple ci-dessus, je souhaite passer à la version 32 de Fedora.

Ensuite on reboote, pour installer les nouveaux paquets.

# dnf system-upgrade reboot

La mise à jour peut prendre un certain temps, donc il faut être patient.

Nettoyage

Si la mise s'est bien déroulée, on peut supprimer les paquets téléchargés :

# dnf system-upgrade clean

Il est recommandé d'installer l'utilitaire rpmconf (c'est utile pour mettre à jour certains fichiers de configuration situés dans le répertoire /etc/).

Par exemple, si l'on souhaite avoir un aperçu des nouveaux fichiers de configuration (.rpmnew ou .rpmsave).

find /etc/ -type f -name '*.rpmnew'

Pour les mettre à jour :

# dnf install rpmconf
# rpmconf -a

Il suffit de répondre aux questions (i est généralement à privilégier).

Suppression de paquets obsolètes

Quand on effectue la mise à jour, dnf va télécharger les paquets qui correspondent à la version de Fedora N + 1. Il se peut que des paquets ont été supprimés, (ils sont toujours accessibles pour la version N, mais pas pour la version N + 1). Pour visualiser ces paquets, on utilise la commande suivante :

# dnf list extras

C'est très utile pour faire un peu de nettoyage, et ainsi libérer de l'espace disque (surtout quant on accumule les mises à niveau).

La commande précédente doit être suivie de dnf remove nom-du-paquet.

Le dépôt fedora-cisco-openh264

Lorsque l'on effectue la mise à niveau, ce dépôt est désactivé, les paquets restent bloqués à la version -fcN au lieu d'avoir -fcN+1. On le constate avec la commande dnf list extras.

Pour avoir un aperçu de l'ensemble des dépôts (actifs ou non), on utilise la commande suivante :

# dnf repolist --all

Pour le rendre de nouveau actif (et ainsi mettre à jour les paquets qui en dépendent) :

# dnf config-manager --set-enabled fedora-cisco-openh264

Ensuite on lance une mise à jour avec cette commande : dnf upgrade.

documentation/linux/fedora/dnf-upgrading.txt · Dernière modification: le 29-04-2020 à 19h47 par olivier