Outils pour utilisateurs

Outils du site


documentation:linux:archlinux:old-install

Installation dans une VirtualBox

Cette page est en cours d'écriture

Prérequis :

  • avoir une connexion internet active
  • avoir un ordinateur avec VirtualBox installé et connecté à internet
  • avoir récupérer l'image ISO de la distribution http://mir.archlinux.fr/iso/latest/
A partir des valeur par défaut dans la configuration de la VirtualBox (512 Mo de RAM, 8 Go de disque dur et le réseau par pont).
Avec l'éditeur nano, pour enregistrer : Ctrl+o et pour quitter Ctrl+x.
Des fois, au lancement de la virtualisation, il se peut qu'une erreur persiste et empêche le lancement d'Archlinux. Il est alors nécessaire d'agir sur un module à mettre de côté.
etc/modprobe.d/blacklist.conf
blacklist i2c_piix4

source : https://www.it4it.fr/corriger-lerreur-piix4_smbus-error-sur-virtualbox/

D'autres sources pour l'installation :

https://leblogdolivyeahh.wordpress.com/2015/12/11/archlinux-installation-rapide-du-systeme-de-base/

https://leblogdolivyeahh.wordpress.com/2015/12/14/archlinux-configuration-au-premier-demarrage/

http://docplayer.fr/4635168-Petit-guide-d-installation-d-archlinux-avec-gnome-3-16-x-plasma-5-4-x-xfce-cinnamon-mate-desktop.html

http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=13892

http://cyrille-borne.com/article618/une-archlinux-facile-a-installer-architect

http://fredbezies.developpez.com/tutoriels/linux/installation-archlinux/

Passer son clavier en FR :

Taper dans un Termnial la commande : loadkey fr. Le clavier étant par défaut en qwerty, il faudra rentrer cette commande sur un clavier azerty :

loqdkeys fr

Partitionnement :

Le déplacement se fait à l'aide des flèches du clavier.
cfdisk

Type de table de partitions :

  • dos

Pour le boot sur /dev/sda1 :

  • Free space
  • [New]
  • 500M
  • primary

Pour le / sur /dev/sda2 :

  • Free space
  • [New]
  • 6.5G
  • primary

Pour le swap sur /dev/sda3 :

  • Free space
  • [New]
  • 1G
  • primary

Application des changements :

  • [Write]
  • yes
  • [Quit]

Formatage des partitions :

Il faut formater la partition /boot (ext4), la partition / (ext4) et le swap.

mkfs.ext4 /dev/sda1
mkfs.ext4 /dev/sda2
mkswap /dev/sda3

Montage des partitions :

mount /dev/sda2 /mnt && mkdir /mnt/boot
mount /dev/sda1 /mnt/boot

Activation du swap :

swapon /dev/sda3

Installation du système de base :

pacstrap /mnt/ base base-devel

Installation de grub :

pacstrap /mnt grub

Génération du fichier /etc/fstab :

genfstab -U -p /mnt >> /mnt/etc/fstab

"Chrootage" du nouveau système :

arch-chroot /mnt

Ajout d'un nom à la machine :

nano /etc/hostname

Décommenter la locale (fr_FR.UTF-8 pour ma part) en éditant le fichier /etc/locale.gen :

nano /etc/locale.gen

Ajout de la langue FR au fichier /etc/locale.conf :

nano /etc/locale.conf
LANG=fr_FR.UTF-8

Édition de la disposition du clavier dans le fichier /etc/vconsole.conf :

nano /etc/vconsole.conf
KEYMAP=fr

Mise en place du lien symbolique pour configurer le fuseau horaire :

ln -s /usr/share/zoneinfo/Europe/Paris /etc/localtime

Configuration /etc/mkinitcpio.conf (création ramdisk) :

mkinitcpio -p linux
UEFI n’étant pas présent, la mise en place de grub se fait sur le premier secteur du disque dur (ici sda), suivi de sa configuration.
grub-install –-no-floppy –-recheck /dev/sda
grub-mkconfig -o /boot/grub/grub.cfg

Définition du mot de passe du compte root :

passwd

Ajout de l'utilisateur avignu (par exemple) :

useradd -g users -m -s /bin/bash avignu

Définition du mot de passe pour l'utilisateur avignu :

passwd avignu

Ajouter les droits root à avignu :

groupadd sudo
usermod -aG sudo avignu
EDITOR=nano visudo

Décommenter la ligne (retirer juste le # devant %sudo ALL=(ALL) ALL) :

%sudo	ALL=(ALL) ALL

L'utilisateur avignu peut ensuite utiliser sudo ;)

Penser a déconnecter puis reconnecter l'utilisateur avignu s'il est connecté sur un autre tty (terminal/console).

Sortir de environnement chrooté :

exit

Démonter le tout et redémarrer :

umount -R /mnt
reboot

S'identifier en tant que root :

root
mot de passe défini précédemment

Installation de l'environnement graphique Mate :

pacman -S xorg lightdm-gtk-greeter accountsservice mate mate-extra networkmanager wireless_tools

Activation des différents services :

Identification, réseau, clavier FR sur la page d'identification … pour les prochains redémarrages :

systemctl enable lightdm
systemctl accounts-daemon
systemctl enable NetworkManager.service
systemctl start dhcpcd.service
systemctl enable dhcpcd.service
sudo localectl set-x11-keymap fr
reboot

A vous de jouer !

documentation/linux/archlinux/old-install.txt · Dernière modification: le 04-12-2018 à 17h58 (modification externe)